Depuis 2009, le compte d'épargne libre d'impôt vous permet d'exonérer d'impôt vos revenus de placements s'y trouvant. La cotisation maximale pour 2016 à 2018 est de 5 500 $ (elle était auparavant de 10 000 $ en 2015, de 5 500 $ en 2013 et 2014 et de 5 000 $ pour les années antérieures). Donc, si vous n'avez jamais cotisé au CELI, le montant maximum est de 57 500 $. Les cotisations inutilisées des années antérieures se reportent annuellement tout comme pour les REER. Contrairement au REER, les cotisations au CELI ne donnent pas droit à une déduction dans votre déclaration de revenu et les retraits de fonds du CELI ne sont pas imposés.

Les placements admissibles à un CELI sont diversifiés, dont entre autres des titres cotés en bourse, des fonds communs de placements, des dépôts à terme, des obligations et tout autre type de placement admissible au REER. Par contre, vous ne pouvez pas utiliser votre CELI pour investir dans une entreprise avec laquelle vous avez un lien de dépendance ou dont vous êtes un actionnaire déterminé.

Vous pouvez aussi avoir plusieurs comptes CELI mais le montant total annuel de vos cotisations ne doit pas dépasser le maximum permis.

Pour connaître le montant de cotisation maximal pour une année donnée, vous n'avez qu'à consulter votre dossier en ligne sur le site de l'ARC.

Nous pouvons vous renseigner sur les impacts du CELI au décès d'un contribuable et également vous aider à minimiser ces impacts fiscaux.

 

Information fiscale précédente

Information fiscale suivante

Retour aux choix

© 2018 Roy, Labrecque, Busque, Blanchet CPA inc.
Compte d'épargne libre d'impôt (CELI)